Le Grand Mort : tome 5

Le grand mort - tome 5

Dernière lecture, “Le Grand Mort – tome 5 – Panique”, aux éditions Vents d’Ouest avec au scénario Régis Loisel et JB Djian, au dessin Vincent Mallié et à la couleur François Lapierre.


Ce que j’en pense

Un cinquième tome bon, très travaillé graphiquement, on sent bien le côté apocalyptique mondial dans chaque case, une belle mise en scène presque oppressante par moment.

On commence à suivre également la prise de conscience de Blanche du lien qui la lie à l’autre monde, encore plein de mystère.

Je dis juste bon et non très bon, car au delà de cela, on avance vraiment doucement dans l’intrigue, tout ou presque s’était déjà révélé, soit directement, soit par simple déduction, ce ne sont juste que des confirmations.

Mais l’attrait pour cette série reste toujours intact, toujours impatient de lire la suite.

A suivre.


Et vous, l’avez-vous lu ?
Quel est votre avis ?


Résumé

Un monde détruit. La quête d’une vérité.
Rescapées du tremblement de terre qui a dévasté Paris, Pauline et Gaëlle tentent par tous les moyens de retourner en Bretagne. Ici aussi, la catastrophe a frappé. Elle s’est même visiblement répandue à l’ensemble de la planète. Naviguant au milieu des décombres en compagnie d’Erwan, Blanche découvre peu à peu la nature du lien qui l’unit à cet étrange garçon de l’autre monde, Sombre. Erwan mesure quant à lui l’étendue des inquiétants pouvoirs de la petite fille… Ensemble, ils commencent à rassembler les pièces du puzzle dans ce monde détruit. La prêtresse hermaphrodite du Petit Monde aurait utilisé Pauline pour intervenir sur leur réalité par l’intermédiaire de Blanche. Erwan serait son unique espoir…

Informations éditeur

  • Tarif : 14.95 €
  • Scénariste : Régis Loisel, Jean-Blaise Djian
  • Dessinateur : Vincent Mallié
  • Coloriste : François Lapierre
  • Numéro du Tome : 5
  • Parution : 26.11.2014
  • Collection : 24×32 (Vents d’Ouest)
  • Format : 240×320 mm
  • Pages : 64