Colonisation : tome 2

Colonisation - tome 2

Dernière lecture, “Colonisation – tome 2 – Perdition”, aux éditions Glénat avec au scénario Denis-Pierre Filippi, au dessin Vincenzo Cucca et à la couleur Fabio Marinacci.


Ce que j’en pense

Un second tome très bien mené, sous forme de flashbacks, pour nous dévoiler pourquoi notre escouade est en si mauvaise position, et ce qui est arrivé à l’équipage de leur nouveau geôlier.

Un album très plaisant, tant dans le fond que dans la forme (très belles planches pleine page, et quelle couverture !), cela change des combats interstellaires de nombreux space opéra.

Par contre, il manque encore pas mal de réponses soulevées dès le premier album, car ici, aucune ne nous sera livrée, dommage.

J’espère que nous en saurons plus sur le grand architecte et tout ce système de colonisation dans le prochain tome pour ne pas être un peu frustré.

A suivre.


Et vous, l’avez-vous lu ?
Quel est votre avis ?


Résumé

Chaque colonie a ses secrets.
Envoyés sur une nouvelle mission de récupération, Milla et son équipe se retrouvent prisonniers sur une planète inconnue. Leur geôlier, un certain William, leur explique que sa Nef ayant subi une avarie grave dans une galaxie isolée, les techniciens avaient été réveillés sans possibilité de réintégrer leur caisson d’hibernation. Ils ont alors dû s’adapter à une situation… compliquée, et créer une colonie qu’ils semblent vouloir garder secrète.

Informations éditeur

  • Tarif : 13.90 €
  • Scénariste : Denis-Pierre Filippi
  • Dessinateur : Vincenzo Cucca
  • Coloriste : Fabio Marinacci
  • Numéro du Tome : 2
  • Parution : 11.04.2018
  • Collection : 24×32 (Glénat BD)
  • Format : 240×320 mm
  • Pages : 48