Lady Mechanika : tome 5

Lady Mechanika - tome 5

Dernière lecture, “Lady Mechanika – tome 5 – La machine à assassiner”, aux éditions Glénat Comics, avec au scénario Joe Benitez et Marcia Chen, au dessin Joe Benitez et Martin Montiel, et à la couleur Beth Sotelo.


Ce que j’en pense

Encore une très belle réussite que ce cinquième volume dédiée à cette femme si particulière.

Un nouvel arc résolument tourné vers l’enquête, afin qu’aucun soupçon ne porte sur Lady Mechanika.

Une intrigue très bien menée, même si le rythme est moins soutenu qu’habituellement, l’action n’étant pas l’axe majeur de cet album.

La patte des dessinateurs est toujours aussi appréciable, ce côté steampunk sombre et tous ces engrenages parsemés aux angles des cases fonctionnent à merveille.

En fin de tome, en plus des variantes de couvertures, nous avons également droit à un épisode bonus, dédié aux origines de Lady, et qui la laissera de nouveau dans le doute et le questionnement, tout comme nous.

Mais d’où vient-elle ?

A suivre.


Et vous, l’avez-vous lu ?
Quel est votre avis ?


Résumé

Mais qui est la véritable Lady Mechanika ?
Une série de meurtres frappe la ville. L’inspecteur Singh commence à douter alors que son enquête le mène tout droit sur le palier de Lady Mechanika. Est-elle bien celle qu’elle prétend, une héroïne combattant le crime ? Ou une tueuse de sang-froid ?

Informations éditeur

  • Tarif : 14.95 €
  • Scénariste : Joe Benitez / Marcia Chen
  • Dessinateur : Joe Benitez / Martin Montiel
  • Coloriste : Beth Sotelo
  • Numéro du Tome : 5
  • Parution : 17.10.2018
  • Collection : Glénat Comics
  • Format : 173 x 265 mm
  • Pages : 112