Lady Mechanika : tome 6

Lady Mechanika - tome 6

Dernière lecture, “Lady Mechanika – tome 6 – La belle dame sans merci”, aux éditions Glénat Comics, avec au scénario Joe Benitez et Marcia Chen, au dessin Joe Benitez et Martin Montiel, et à la couleur Beth Sotelo.


Ce que j’en pense

Une nouvelle enquête se profile pour la femme mécanique, toujours à la recherche de ses origines et du bras qui lui a échappé il y a peu, notre héroïne va se retrouver dans un véritable conte de fée.

Le dessin toujours irréprochable du duo à la plume, nous entraîne tout le long de cette intrigue, mais celle-ci est rapidement prévisible, j’aurai préféré un peu plus de suspens, de complications, et de combats, elle est tant douée pour cela, dommage.

Mais cet album n’en reste pas moins bon pour autant, il est juste trop court.

Nous n’avons que 3 chapitres pour ce récit, sur un total de 112 pages, un tiers ne sont que des reprises de planches en noir et blanc sans lettrage.

Certes c’est très beau, mais c’est perturbant de voir l’histoire s’arrêter si vite si l’on n’a pas feuilleté l’album.

J’espère que cela ne se reproduira pas fréquemment dans les futurs tomes.

A suivre.


Et vous, l’avez-vous lu ?
Quel est votre avis ?


Résumé

La beauté n’est parfois qu’une façade
Lady Mechanika a désormais de solides indices pour retrouver son passé perdu. Mais pour le moment, ses pensées sont tournées vers M. Lewis lorsque le comportement de celui-ci devient subitement irrationnel – voire potentiellement dangereux – après sa rencontre avec une jeune veuve, aussi belle qu’énigmatique. Qui est-elle et quelles sont ses véritables intentions ? C’est le début d’une nouvelle enquête pour Lady Mechanika !

Informations éditeur

  • Tarif : 14.95 €
  • Scénariste : Joe Benitez / Marcia Chen
  • Dessinateur : Joe Benitez / Martin Montiel
  • Coloriste : Beth Sotelo
  • Numéro du Tome : 6
  • Parution : 16.10.2019
  • Collection : Glénat Comics
  • Format : 173 x 265 mm
  • Pages : 112