Legio Patria Nostra – tome 1

Legio Patria Nostra - tome 1

Dernière lecture, “Legio Patria Nostra – tome 1- Le tambour”, aux éditions Glénat avec au scénario Jean-André Yerlès et au dessin ainsi qu’à la couleur Mars-Antoine Boidin.


Ce que j’en pense

“La Légion est notre Patrie”, voici la devise qui devrait régner pendant des années dans la tête de Casimir, enfant perdu des bas fonds de Lyon.

Ce gamin des rues va voir sa vie chamboulée lorsqu’il sauve sa mère des coups de son compagnon, et se voit rejeté par cette même mère.

En compagnie de Dino, son ami de toujours, ils vont fuir et la police et cette vie misérable, et ainsi commencer une nouvelle aventure, emplie de rencontres, plus ou moins bonnes, jusqu’à s’enrôler dans la légion etrangère.

Et c’est cette même légion étrangère que nous trouvons en introduction de première page, dans un piteux état si je puis dire, après un combat historique à Camerone contre 2000 mexicains, mais pour 62 légionnaires.

J’ai pris un réel plaisir à suivre le parcours de Casimir et de ses acolytes du moment, un scénario très dynamique dans un décor de bas fonds et de toutes les dérives que cela entraîne.

Les planches de Marc-Antoine Boidin, vraiment très réussies, nous plongent pleinement dans cette ambiance de misère.

Pour moi une vraie réussite, il me tarde de connaître la suite, de voir l’interprétation de l’auteur sur la vie future de ce légionnaire et de ses frères d’arme.

Je ne pourrais que conseiller cette série !

A suivre.


Et vous, l’avez-vous lu ?
Quel est votre avis ?


Résumé

Le 30 avril 1863 au Mexique, 62 légionnaires de la 3e compagnie du 1er bataillon du Régiment Etranger sont piégés par 2 000 soldats mexicains dans une hacienda délabrée du village de Camaron sur la route de Vera Cruz. Sous une chaleur de plomb, sans boire ni manger, ces légionnaires repousseront les assauts des Mexicains pendant près de douze heures. Ils ont juré à leur Capitaine de ne pas se rendre. Ils tiendront parole, écrivant ainsi sans le savoir l’histoire de la Légion, Camerone, la défaite devenue une légende.
Sept ans plus tôt, à Lyon, Casimir, un gamin des rues, commet un meurtre en voulant protéger sa mère des violences de son souteneur. Contraint de fuir la ville, il entraine avec lui son meilleur ami Dino qui rêve d’un avenir meilleur. Mais échapper à son destin est un jeu dangereux, et c’est dans les griffes du Maure, un chef de bande tyrannique et pervers, qu’ils se trouveront pris au piège. Un piège mortel dont Casimir devra s’échapper seul, trouvant refuge à Toulon où sa rencontre avec Evariste, un ancien soldat, dandy et joueur invétéré, l’amènera à s’enrôler sous un faux nom dans les rangs d’un corps d’armée à la réputation douteuse : la Légion Etrangère. Mais pour la première fois depuis longtemps dans la vie de Casimir, un rayon de soleil apparait en la personne de Zélie, des immenses yeux verts et un tempérament intraitable, avec qui il envisage une nouvelle vie au-delà de la méditerranée. Sa décision est prise, il va déserter. L’histoire de Casimir commence à peine, il ne sait pas encore qu’il va devenir un héros…

Informations éditeur

  • Tarif : 14.50 €
  • Scénariste : Jean-André Yerlès
  • Dessinateur : Marc-Antoine Boidin
  • Parution : 18.10.2019
  • Collection : 24×32
  • Format : 243×320 mm
  • Pages : 64